Prix de l'immobilier en France

Prix Immobilier Montpellier 2021 Prix au m2



Prix m2 appartement3449.8 € / m²
Prix m2 maison3743.4 € / m²
Prix m2 terrain513.8 € / m²


Au 24/10/2021, le prix moyen du mètre carré à Montpellier dans la région Occitanie est de 3670 €. Cela signifie que le prix a augmenté de 7.65% par rapport à l'année précédente. Montpellier se classe au 929 ème rang des villes les plus chères de France.

Prix au mètre carré / Prix de l'immobilier et terrain constructible

Le prix au mètre carré définit la valeur d'un mètre carré de surface habitable et est un indicateur important pour comparer différents biens. Le prix au mètre carré à Montpellier est de 3670 €/m². Pour trouver un prix de vente il est important de faire attention à l'emplacement exact du terrain ainsi que son état et son équipement pour un immobilier. Cela peut entraîner des écarts significatifs entre le prix au mètre carré et le prix de l'immobilier ou du terrain constructible.

Informations générales sur Montpellier

Ville:Montpellier
Région:Occitanie
Code postal:34000, 34070, 34080, 34090,


Développement des prix de l'immobilier à Montpellier

Année Prix m²
20213670 €
20203390 €
20193131 €
20182892 €
20172671 €
20162467 €
20152279 €




Exemples de calculs du prix de votre immobilier à Montpellier

SurfacePrix de l'immobilierValeur
40 m²X 3670 € / m²= 146.800,00 €
75 m²X 3670 € / m²= 275.250,00 €
120 m²X 3670 € / m²= 440.400,00 €
180 m²X 3670 € / m²= 660.600,00 €



Villes proches de Montpellier

Ville Prix m2
Mireval2870 €
Vic la Gardiole2870 €
Frontignan2870 €
Cazouls d'Hérault1885 €
Naujac sur Mer2470 €
Hourtin2470 €
Audenge3880 €
Lège Cap Ferret8479 €


Zone de recherche immobiliè re à Montpellier

Le marquage sur la carte indique la zone pour laquelle le prix à Montpellier a è tè calculè .

prix immobilier Montpellier




Rèsumè de la situation à Montpellier

Prix de l'immobilier à Montpellier

Ville étudiante reconnue dans la France entière pour ses festivités, ses plages à proximité, son climat et ses endroits incontournables à visiter, Montpellier se situe dans la région Occitanie. Stratégiquement incontournable dans l'immobilier, la belle métropole occupe une place prédominante sur le marché. Nous vous faisons profiter des multiples raisons pour lesquelles Montpellier est le lieu par excellence où il est bon d'investir!

Une commune chaleureuse et agréable pour investir dans l'immobilier intelligemment et durablement

Métropole étudiante du Sud de la France, elle est la plaque tournante d'universités très réputées où chaque année les étudiants la choisissent comme résidence de prédilection pour leur étude. C'est bien pour cela que la pérennité de l'investissement immobilier à Montpellier est et reste prometteur depuis voilà un grand nombre d'années. Appréciée de ses habitants et des touristes, elle regorge de monuments historiques et culturels tels que l'Arc de Triomphe, la tour Babote qui est la place d'anciennes fortifications ou encore la place de la Comédie, symbole à part entière de cette ville héraultaise. L'agglomération atteint quasiment une population de 300 000 personnes.

Un essor dans le marché de l'immobilier à Montpellier déjà bien ancré mais qui ne cesse de progresser année après année

Entre les touristes et les étudiants qui la prennent d'assaut tout au long de l'année, c'est une cible lucrative pour tous les investisseurs qui savent reconnaître les opportunités à saisir pour leur placement immobilier. C'est une géante fourmilière humaine dynamique qui a su tirer parti de son tourisme local pour s'imposer sur le marché. Montpellier est devenue la ville française incontournable pour investir ces dernières décennies. La demande se renouvelle sans cesse, propre et sécurisée, elle véhicule l'image d'une commune conviviale et profitable en tout point de vue auprès des potentiels acquéreurs. Réputée pour son économie et ses investissement dans le locatif, MontpellierDe plus, Montpellier fait partie des communes où les investisseurs peuvent tirer parti du programme Pinel pour investir et amortir leur placement.

Montpellier, un terrain de l'immobilier attractif pour devenir propriétaire

Plus de 450 000 touristes se bousculent tous les ans pour y passer leurs vacances et environ 70 000 étudiants y ont élu domicile. Sans parler des déplacements professionnels qui sont de plus en plus nombreux et offrent eux aussi leur part de rentabilité dans l'immobilier montpelliérain. À Montpellier, vous avez la perspective d'acquérir une maison pour un prix moyen au m² de 3721 € et de 3044 € pour un appartement. Si vous choisissez de louer, sachez que les prix moyens de location au m² avoisinent 12,3 € pour une maison contre 14,2 € pour un appartement. Mais comme nous le savons tous, les prix peuvent rapidement grimper et devenir davantage fructueux selon le quartier où vous investissez! C'est notamment le cas pour certains quartiers prestigieux tels que Port-Marianne, Boutonnet ou encore les Beaux-arts. Ce qui reste intéressant pour les investisseurs car après tout, n'oublions pas que la métropole est l'une des destinations les plus recherchées sur le territoire français.




Prix de l'immobilier à Montpellier - Par arrondissement et quartier

Prix ??de l'immobilier à Montpellier - Par arrondissement et quartier

Avant de choisir le quartier de prédilection dans lequel vous comptez acheter un bien, il faut prendre en considération une série de facteurs essentiels à l'achat. Dans quelle commune est situé ce quartier ? Quels sont les quartiers qui l'entourent ? Quelles catégories sociales y vivent ? Qu'y-a-t-il comme monuments historiques, sites attractifs et loisirs à proximité ? Quel climat y est dominant ? Tant de données géographiques, historiques, sociales et économiques à prendre en considération.

C'est pour cela que nous vous avons concocté un article qui parle de la commune de Montpellier, ainsi que de ses quartiers et sous quartiers, en détails. Afin de vous guider et de vous faciliter le choix de la région dans laquelle vous résiderez. Alors découvrez les particularités de chacun de ces quartiers et l'impact que ces caractéristiques ont sur le prix de l'immobilier et sa disponibilité.

Montpellier, situation géographique et spécificités

La commune de Montpellier est considérée comme la préfecture de l'Hérault dont elle est la commune la plus peuplée et le centre de la métropole. Elle fait partie des 22 communes que regroupe l'agglomération intra-départementale qu'est l'unité urbaine de Montpellier. Elle représente la commune-centre de l'aire d'attraction de Montpellier. D'une superficie de 56,88 km², elle a connu une évolution démographique constante et importante depuis le siècle passé. Néanmoins, le taux de chômage reste important et elle est tout de même considérée comme une ville pauvre.

L'aire de Montpellier est connue comme étant la ville dont le ratio du nombre d'étudiants par habitants est le plus élevé en France. Avec un nombre d'habitants en 2018 de plus de 290.000 hab, la commune est divisée en 7 grands quartiers qui sont eux-mêmes divisés en sous-quartiers. Chacun a sa propre popularité qui dépend de son ancienneté, de ses équipements et de son évolution.

Située à 11 km à vol d'oiseau de la mer méditerranée, elle formait l'une des villes du pourtour méditerranéen au Moyen-âge. L'ancienne citadelle de Montpellier a été construite au 17e siècle au pied du centre historique de Montpellier et est devenue aujourd'hui le plus grand lycée et collège du département de l'Hérault.

La ville a commencé à se développer sur deux collines qui sont Montpellier et Montpelliéret, le centre culmine à 57 m d'altitude et la ville se développe en amphithéâtre vers la mer. Ce qui fait que certaines rues peuvent avoir une forte dénivelée. Le territoire est urbanisé au trois cinquièmes de sa superficie. Près de 360 ha sont à dominance agricole avec des plantations de vignes et de céréales. La commune est traversée par cinq cours d'eau naturels.

Son climat est méditerranéen et la température y est douce. La commune est située dans la région qui bénéficie du plus grand ensoleillement en France avec seulement 33 jours sans soleil durant l'année, et une moyenne de plus de 7 heures d'ensoleillement par jour. La neige s'y fait rare sauf en cas de grand froid durant l'hiver, et la sensation de chaleur est renforcée par l'humidité de l'air en vue des brises marines en été.

Le centre-ville est considéré comme une zone piétonne et mieux vaut stationner dans l'un des 16 parkings aménagés à l'extérieur et d'y aller à la marche. Seuls les livreurs et les riverains motorisés y ont accès à certains moments de la journée et la nuit. Elle est considérée comme la 6e ville la plus embouteillée en France en vue de l'évolution démographique qui a fait que plusieurs de ses habitants travaillent dans les villes voisines. Les axes routiers sont donc saturés durant les heures de pointe. Néanmoins, les transports en commun desservent la ville et ses alentours. 4 lignes de tramway et 36 lignes de bus ainsi que plusieurs services de vélos et de voitures en libre-service sont disponibles. Montpellier est l'une des premières villes françaises à avoir bénéficié d'une ligne de chemin de fer au milieu du 19e siècle ainsi que d'un aéroport à une dizaine de kilomètres du centre-ville.

Histoire de la ville de Montpellier

Sous la forme d'un écu, bouclier médiéval, le centre-ville est surnommé l'écusson. Il est marqué par un grand nombre de bâtisses historiques allant du Moyen-âge à nos jours. Ses limites sont des boulevards qui suivent le tracé des anciennes murales qui protégeaient la ville. Ses grandes fortifications n'ont jamais été prises par aucun ennemi, mais le cardinal Richelieu les a fait démanteler en 1622 lors de l'état de siège. Il en reste seulement deux principaux éléments qui sont la tour de la Babote et la tour des pins.

Les deux tours présentent une architecture similaire. La tour de la Babote servait d'observatoire astronomique. Elle n'était pas percée de portes auparavant, mais désormais, elle sert d'accès à la vieille ville. La tour des pins, dont le nom est donné par rapport aux arbres à pins qui la couronnent, servait principalement de refuge catholique puis a été réhabilité en prison pour femmes. Une prophétie raconte que si les pins qui la couronnent sont à disparaître, la ville de Montpellier disparaîtrait avec elle. C'est pour cela qu'elle a été replantée lors de sa dernière restauration.

Lors de la Renaissance tardive, la porte de la Salinière ainsi qu'un arc de triomphe ont été bâtis afin de remplacer les anciennes portes médiévales. Avec plus de 60 ha, le centre historique est l'une des plus grandes zones piétonnes en Europe. On décompte un bon nombre de bâtiments patrimoniaux et historiques dont la construction date de l'ère médiévale, du temps de la Renaissance, ou même des temps modernes.

Morphologie urbaine de la ville

La commune de Montpellier est divisée en 7 quartiers qui sont eux-mêmes divisés en sous-quartiers. On cite :

- Le quartier de Montpellier centre : représenté par l'écusson, c'est le centre historique et économique de la ville. Il regroupe des espaces de loisirs et de travail, ce qui fait qu'il a la plus forte concentration d'activité professionnelle. Contenant les facultés de médecine et de droit, c'est le point névralgique des transports en commun. La moitié des lignes de bus le desservent ainsi que les 4 lignes de tramway. Ses sous-quartiers sont les Beaux-Arts, Aubes, Antigone, Comédie, Gares, Gambetta, Figuerolles, Arceaux et Boutonnet.

- Le quartier Croix-d'Argent : situé au sud-ouest de la ville, le développement de la zone d'Ovalie a généré une croissance démographique importante. Ça reste un quartier calme et doté d'une population assez jeune. Ses sous-quartiers sont Lemasson, Pas Du Loup et Estanove.

- Le quartier Les Cévennes : c'est un quartier à l'ouest du centre, à caractère résidentiel qui est divisé en 3 sous-quartiers, Alco, La Chamberte et la Martelle. Tous trois représentent une mixité sociale entre classes moyennes et classes aisées. Néanmoins, la zone du Petit-Bard est assez pauvre et est inscrite dans le projet d'une rénovation urbaine pour y remédier.

- Le quartier Mosson : situé au nord-ouest du centre, il a été érigé durant les années 60 et a toujours été considéré comme pauvre et en décalage par rapport aux autres quartiers. Le réaménagement des espaces verts ainsi que le développement de ses habitations attirent peu à peu les classes moyennes de la société, ce qui fait qu'il est en pleine croissance. Il est également divisé en 3 sous-quartiers qui sont : Les Hauts-de-Massane, Celleneuve et Paillade.

- Le quartier Hôpitaux-Facultés : à fort caractère résidentiel, il regroupe plusieurs infrastructures universitaires ainsi que des espaces de loisirs divers. Il est très animé et attire la catégorie jeune. Ses 3 sous-quartiers sont en constante transformation. On dénomme : Aiguelongue, Plan des 4 seigneurs et Malbosc.

- Le quartier Port-Marianne : Desservi par trois des quatre lignes de tramway, il n'existait pas il y a 50 ans. A forte construction individuelle, il est en pleine évolution en termes d'infrastructures commerciales et d'immeubles. Ses sous-quartiers sont : La Pompignane, Millénaire, Grammont et Odysseum.

- Le quartier Près d'Arènes : Porte d'entrée au sud-est de la ville, il est desservi par l'autoroute A9. C'est un quartier résidentiel en pleine mutation et très accès sur la nature. Ses deux sous-quartiers sont Saint-Martin et Aiguerelles.

Analyse immobilière des quartiers de Montpellier

Montpellier a connu une hausse des prix de vente des biens immobiliers en vue du grand développement connu durant cette dernière décennie et du manque d'offres. En dix ans, les prix ont augmenté de 7 %. Les catégories de prix varient selon la zone sélectionnée et le standing souhaité. Il a été constaté que le nombre d'acheteurs est supérieur au nombre de biens de 13 % pour le mois de Juin 2021. Mais les conditions de développement vont permettre d'augmenter le nombre de logements mis en vente.

En plus du développement économique que connaissent certains quartiers de Montpellier, les zones d'aménagement concertées (ZAC) sont en pleine expansion. Ces groupements de logements collectifs ou semi-collectifs attirent un bon nombre de français vers la ville. Le nombre de logements augmente. L'offre de logements neufs et modernes est un vrai atout pour la commune et attire des travailleurs et des étudiants de par le territoire.

Les acquéreurs sont généralement des jeunes travailleurs. Les retraités ne représentent que 19 % des acheteurs. Les biens proposés sont majoritairement des appartements en logements collectifs, les terrains à bâtir et les maisons individuelles sont localisés dans la périphérie de la ville. En ce qui concerne la location de biens, les étudiants sont les plus concernés en vue de leurs petits budgets qui ne leur permettent pas d'acheter. L'attractivité de la ville lui donne un bon espoir de développement immobilier dans le futur. Voici donc une analyse détaillée de chaque quartier et de ses sous-quartiers.

Le quartier de Montpellier centre

Etant un quartier très animé, on y retrouve plusieurs espaces commerciaux et de loisirs. La majorité des logements sont des appartements, les habitants sont actifs et la moitié utilise les transports en commun. A fort caractère patrimonial, il attire les touristes et les passionnés d'art et d'histoire. Voici les spécificités de ses sous-quartiers.

Centre historique

Avec plus de 9000 habitants d'une moyenne d'âge de 34 ans, 62 % des habitants sont des ménages. La population y est active et 60 % des travailleurs sont des chefs d'entreprise et des cadres. On y retrouve 3 écoles maternelles, 3 primaires et 2 collèges. 98 % des logements sont des appartements. 17 % des habitants y sont propriétaires, on remarque donc que la majorité est représentée par des locataires.

D'une superficie de 0,6 km², l'écusson regroupe 160 commerces ainsi que plusieurs endroits historiques à visiter. Son attrait touristique attire les visiteurs. Le bon vivre et l'ambiance qui y règne attirent les étudiants. Notamment ceux de la fac de médecine ou de lettres. Les familles en revanche se verront obligés d'inscrire leurs enfants dans des lycées se trouvant hors du centre-ville. Le nombre réduit d'établissements scolaires est le point péjoratif de la région.

Il convient plus aux travailleurs qui peuvent trouver leur plaisir dans le centre-ville avec les nouvelles startups et les transports qui prennent moins de temps et d'efforts que la voiture. Les retraités peuvent également y trouver leur bonheur grâce à la proximité des équipements et à la disponibilité des fonctionnalités et des activités variées.

Quartier des Beaux-Arts

Quartier très animé de 1,6 km², il est parsemé d'espaces verts et de détente tels que le Parc Edith Piaf, le Jardin archéologique et le Jardin des Beaux-Arts. Egalement doté de 160 commerces, c'est une zone assez vivante. Il ne manque pas d'établissements scolaires allant de la maternelle au lycée, les familles y seront à l'aise et sereines. Des établissements publics et privés sont disponibles.

Desservi par 4 lignes de tramway et plusieurs lignes de vélos libres, le transport y est facile et économique. 38 % des habitants utilisent d'ailleurs les transports en commun. Les appartements représentent 92 % des logements, et les locataires sont toujours majoritaires avec un pourcentage de 67 %.

C'est un quartier assez jeune, la moyenne d'âge de ses 9000 habitants est de 39 ans. Les cadres et chefs d'entreprises représentent 71 % des travailleurs. Les commerces de proximité sont variés et les loisirs aussi. Ce quartier est parfait pour toutes les catégories sociales.

Le quartier Antigone

Avec un nombre d'habitants de plus de 7000hab, le pourcentage de ménages sans enfants est majoritaire malgré la disponibilité des établissements scolaires de différents niveaux. Sa superficie est de 0,9 km², l'immobilier est en quasi-totalité représenté par des appartements dont 13 % sont des HLM. L'âge moyen est de 41 ans et 35 % des habitants sont propriétaires.

Le quartier est doté d'un grand centre commercial, de plusieurs places et espaces verts ainsi que d'une piscine olympique. Chaque groupement de logements a ses propres commerces de proximité. La vie y est facile et tout est accessible à pied. Deux lignes de métro desservent le quartier.

Vivant et animé, il contient plusieurs restaurants qui servent une cuisine internationale. Des pubs et des brasseries donnent sur le Lez. Le c?ur du quartier est une esplanade qui regroupe des fontaines et des arbres bien alignés donnant sur des commerces. Les immeubles néoclassiques contiennent des bureaux, plusieurs opportunités de travail sont disponibles.

Le quartier des Aubes

Petit quartier de 0,8 km², il comprend 80 commerces et quelques petits espaces verts tel que le Parc Rimbaud. Ce quartier est moins peuplé que les autres avec un peu plus de 4500 habitants. 26 % des logements sont des maisons et 56 % des habitants sont propriétaires. Il est desservi par une seule ligne de tram et seulement 24 % des habitants utilisent les transports en commun. Avec une moyenne d'âge de 41 ans, les ménages sont en majorité sans enfants. Les établissements scolaires y sont moindres et seulement pour les petites classes de maternelle et de primaire.

Limité par le Lez, c'est un quartier très calme et agréable à vivre. Une EHPAD y est établie à proximité des centres médicaux et du parc et non loin du cours d'eau, ainsi que des hôtels et résidences.

Le quartier Gare

Quartier citadin de 0,6 km², il est assez peuplé. Plus de 8000 habitants y sont majoritairement des locataires. La moyenne d'âge est de 39 ans et les ménages sont à moitié sans enfants. Avec plus de 1700 logements disponibles, 96 % sont des appartements dont 9 % sont des logements sociaux. Les établissements scolaires sont nombreux, on décompte deux écoles maternelles, trois primaires, un collège et quatre lycées. Les familles y trouvent leur compte grâce à la proximité des établissements et des commerces.

Renommé récemment Nouveau Saint Roche, il est développé autour de la gare ferroviaire. Le Square Plonchon marque également le centre du quartier, plusieurs hôtels ont été construits. Des activités commerciales et de loisirs sont éparpillés avec plus de 180 commerces. C'est le quartier de prédilection pour les familles et les étudiants.

Le quartier Figuerolles

Petit quartier de 0,6 km² de superficie, il ne contient qu'un seul espace vert qui est le parc de la Guirlande. 87 % des logements sont des appartements et 34 % des habitants sont propriétaires. Avec un peu plus de 6500 habitants, un centre multi accueil pour la petite enfance est disponible. 52 % des ménages sont des familles de moins de 2 enfants. C'est un quartier familial regroupant plusieurs activités de loisirs telles qu'un théâtre. Le consulat du royaume du Maroc ainsi que plusieurs boucheries Halal y sont établies.

Le quartier des Arceaux

C'est l'un des quartiers les plus anciens de la ville avec un large patrimoine historique. Sa petite superficie de 0,3 km² lui permet d'accueillir moins de 3000 habitants. 50 % des familles ont moins de 2 enfants et 69 % des habitants sont locataires. 22 % des logements sont des maisons individuelles.

Desservi par la ligne de tram T3, c'est l'un des berceaux du tourisme local. On y retrouve les aqueducs du moyen âge et le château d'eau qui jouxtent la promenade du Peyrou célèbre pour son arc de triomphe. La région est connue pour ses commerces d'artisans ainsi que sa cité U.

Le quartier Boutonnet

C'est le plus grand sous-quartier du centre de Montpellier avec une superficie de 1,7 km². Avec 13600 habitants et 90 % de logements collectifs, 71 % des habitants sont propriétaires et la moitié sont des familles avec enfants. Un grand nombre d'établissements scolaires est disponible ainsi que l'institut de pharmacie de l'université de Montpellier et d'autres centres d'études supérieures et de formation.

Un stade, un parc et des espaces verts sont éparpillées dans le quartier. Le CROUS de Montpellier-Occitanie et une cité universitaire sont bien situés près des commerces de proximité. Ce quartier est parfait pour les étudiants ainsi que les familles qui veulent s'établir sur le long terme, surtout qu'il est desservi de 3 des 4 lignes de tram.

Le quartier Gambetta

C'est le quartier où se trouve le centre primaire des assurances maladies CPAM ainsi que le consulat général d'Espagne. On y retrouve également l'EPF, l'école des ingénieurs ainsi qu'un autre centre de formation. Deux parcs ainsi que plusieurs enseignes de vente de nourriture Halal attirent la population musulmane de Montpellier. Des bâtiments style Néoclassique ornent les rues de la ville.

Pour plus de 9300 habitants dont seulement 32 % sont propriétaires, les logements sont à 99 % des appartements mais presque pas de logements sociaux. Plusieurs activités sportives sont enseignées et apprises dans le quartier, telles que l'apprentissage à la voile, ainsi que des activités culturelles comme la peinture et le théâtre.

Le quartier de la Croix-d'Argent

Commercial, artisanal et résidentiel, ce quartier du sud-ouest de Montpellier est très apprécié et regroupe un bon nombre de logements sociaux. Ses logements sont plutôt récents et datent de la fin des années 90. Les appartements représentent 82 % des logements et les HLM représentent 33 % de ces appartements. D'une superficie totale de 3,6 km², il est divisé en trois sous-quartiers dont vous allez découvrir les spécificités. Le développement du petit quartier d'Ovalie ainsi que de son immense centre sportif augmente l'attractivité de la ville.

Sous-quartier Lemasson

C'est un quartier de 1,2 km² de superficie avec un nombre assez important de commerces. 200 commerces y sont ouverts. Il est planté de verdure et on y retrouve des espaces verts agréables pour se promener tels que le Parc des Sylvains, le Square du Mas Drevon et le Parc Tastavin. Plus de 11000 habitants y résident dont la moitié sont propriétaires. Les établissements scolaires disponibles sont des écoles maternelles et primaires, pas de collèges ou de lycées dans les environs.

L'âge moyen de la ville est de 43 ans et 48 % de ses ménages sont des couples sans enfants. La moitié de ses travailleurs sont des salariés et des ouvriers. Les appartements représentent 91 % des logements et 19 % de ces derniers sont des HLM. Le style des constructions est moderne et basique, aucun cachet historique n'est à signaler.

Un espace de Coworking y est établi en bureaux, salles et jardins. Des salles de sport ainsi qu'une piscine sont mises à la disposition des habitants. Deux lignes de tram desservent le quartier de part et d'autre. La faculté et l'institut protestant de théologie bordent la limite nord-est, ainsi qu'une école d'art et design et un centre de formation CAP.

Sous-quartier Pas Du Loup

Tout petit quartier de 0,2 km² de superficie, il regroupe à peine 1900 habitants. Ces derniers sont majoritairement des familles de moins de 2 enfants qui louent des appartements. La population est jeune et active. Trois quarts des travailleurs sont des ouvriers et des salariés. Seulement 24 % d'entre eux utilisent les transports en commun. On y retrouve une école primaire et deux collèges. La non-disponibilité des biens fait que les prix sont plus hauts que les deux autres sous-quartiers de la région. Ils restent tout de même abordables et dans la tranche moyenne des budgets.

Sous-quartier Estanove

D'une superficie de 1,2 km², Estanove est un sous-quartier de la Croix-d'Argent qui regroupe 7600 habitants dont l'âge moyen est de 42 ans. C'est le quartier qui regroupe le moins de HLM dans la région avec seulement 6 % du total de logements. La moitié des ménages sans des couples sans enfants et sont propriétaires.

Les maisons représentent 21 % des logements et la construction de cette ville a commencé en 1985, ce qui fait que les bâtisses sont encore en très bon état d'entretien. Plusieurs établissements universitaires et de formations sont établis à Estanove ainsi qu'une résidence universitaire. Le grand parc de Montcalm prend environ le tiers de la superficie totale du quartier. C'est un vrai espace de promenade et de détente en famille. L'aspect commercial est très développé et propose des produits et un service de qualité aux habitants.

Le quartier des Cévennes

Le quartier des Cévennes est étalé sur une grande superficie de plus de 6 km². Quartier à population de classe moyenne ou aisée, on y trouve des sous-quartiers résidentiels calmes et sans problèmes. Peu de logements sociaux y sont implantés mis à part dans la région d'Alco qui présente encore une partie pauvre, en développement. Les prix d'achat et de location des logements sont dans la classe moyenne et sont assez abordables.

Alco

D'une superficie de 2,1 km², Alco est un sous-quartier assez calme et paisible. Ses 380 commerces proposent leurs services aux habitants afin qu'ils ne manquent de rien. Doté de plusieurs espaces de détente, on peut citer le Square Jouanique, le Parc Bel Juel et le Parc du Mas Vanneau. Sa construction a débuté en 1986. Aujourd'hui, il regroupe plus de 21000 habitants dont 30 % sont propriétaires de leurs biens. 86 % des logements sont des appartements et 16 % d'entre eux sont des logements sociaux.

La moyenne d'âge est de 35 ans et la moitié des ménages ont moins de deux enfants. On y retrouve plusieurs établissements scolaires pour la petite enfance. Le tout est desservi par une ligne de tram et deux lignes de vélo libre. Des infrastructures administratives sont présentes en bon nombre dans cette région. C'est le sous-quartier des Cévennes qui présente les prix les plus abordables.

Le quartier du Petit-Bars fait partie du sous-quartier d'Alco. Le manque d'équipements commerciaux dans cette petite région ainsi que la forte concentration de la population pauvre lui a donné mauvaise réputation. C'est pour cela qu'elle est inscrite dans le projet de rénovation urbaine afin de lui redonner vie.

La Chamberte

Le sous-quartier de la Chamberte fait 1,2 km² de superficie. Il regroupe un peu plus de 6000 habitants et on y retrouve la classe moyenne et aisée de la population à parts égales. 30 % des logements sont des maisons individuelles et 52 % des habitants sont propriétaires. C'est un quartier assez dynamique et bien réputé.

On y retrouve le Parc Petit Bois de la Colline ainsi que quelques petits espaces verts de par les rues. La population a une moyenne d'âge de 41 ans. Les équipements sportifs sont variés : club de boxe, salles de sport. Les établissements scolaires sont bien répartis entre primaires, collèges et lycées. Un vrai quartier résidentiel et familial par excellence. Les prix y sont moyens et conviennent à presque toutes les classes de la société.

La Martelle

C'est le plus grand sous-quartier des Cévennes avec 3,2 km² de superficie. On y retrouve des espaces verts variés tels que le Parc du Mas Prunet, le Parc Jacques Roseau et le Parc de Fontcolombe. Avec 6800 habitants seulement, c'est un quartier très calme et prospère. 72 % des habitants sont propriétaires et 62 % des logements sont des maisons individuelles. Le nombre de commerces est suffisant par rapport à la superficie mais ne fait pas de ce quartier un aimant à touristes. Il convient beaucoup plus aux familles et aux retraités.

Les constructions ont débuté à la fin de l'an 1999 ce qui fait qu'elles sont assez récentes. Le cours de la Mosson borde le quartier par l'ouest et en forme la limite. L'association Adages a établi une résidence pour les personnes en formation ou sous contrat de professionnalisation ainsi qu'un centre pour les enfants ayant des troubles psychologiques ou des handicaps. Mis à part les espaces verts et les quelques salles de sport et de boxe, il n'y a pas vraiment d'activités culturelles dans cette région. Ce sous-quartier affiche des prix de vente plus hauts que les deux autres en vue du manque d'offres et de la majorité de la typologie des maisons individuelles.

Le quartier Mosson

Quartier le plus pauvre de Montpellier, il essaie de se développer peu à peu mais garde quand même une marge de décalage par rapport au reste de la commune.

Sous-quartier des Hauts-de-Massane

Le point fort de ce sous-quartier est la grande disponibilité des activités sportives. Un club de volleyball, une base nautique et un parc de street-workout entourent le lac des Garrigues. Le cours de la Mosson marque la frontière ouest du quartier. Il s'étale sur 1,9 km² de superficie pour plus de 11000 habitants. Ses habitations sont représentées par 72 % d'appartements dont 48 % d'HLM. Malgré la pauvreté de la population, le développement que connaît cette région ne tardera pas à attirer les classes supérieures.

32 % des habitants sont des propriétaires. La moitié des ménages sont des familles avec moins de 2 enfants. Afin de répondre aux besoins d'éducation de ces enfants, un bon nombre d'établissements scolaires sont mis à disposition, néanmoins, il n'y a pas de lycée. Une seule ligne de tram le dessert du côté est.

Sous-quartier Celleneuve

Ce petit quartier possède 0,8 km² de superficie pour plus de 4800 habitants. C'est un quartier à échelle humaine dont les logements sont à 14 % des maisons individuelles. 65 % de la population y loue des biens. La majorité des ménages à moins de 2 enfants et la moitié des travailleurs sont des salariés et des ouvriers. Les appartements sont en grande partie des HLM. Les écoles sont peu nombreuses et un centre de formation supérieur est implanté au nord du quartier.

Une grande esplanade marque le quartier et offre une belle promenade aux habitants. 3 parcs sont plantés dans 3 zones différentes afin de faire profiter de la verdure aux gens. Le manque d'équipements commerciaux et sportifs est à noter. On remarque également la disponibilité de restauration Halal. Le quartier est desservi par une ligne de tram et une ligne de vélo en libre-service.

Sous-quartier Paillade

Ce que l'on remarque en premier lieu à la Paillade, c'est l'organisation du quartier en îlots qui regroupent des immeubles HLM. On n'y retrouve que très peu de commerces de proximité et un nombre réduit d'établissements scolaires et presque pas d'espaces arborés. Les restaus du c?ur y ont un point de distribution et on retrouve des points de vente de nourriture Halal.

Le quartier Hôpitaux-Facultés

Ce quartier abrite un bon nombre d'établissements d'enseignement supérieur et de formation professionnelle. Le nombre d'habitants y est réduit par rapport aux autres quartiers. Doté d'une grande superficie assez bien exploitée, il propose différentes activités intéressantes. On y retrouve différentes catégories sociales et les prix de vente et de location sont abordables et assez bas.

Aiguelongue

Limitée à l'est par le Lez tout au long de sa frontière, on y retrouve un grand parc zoologique ainsi que la réserve naturelle du Lez. Ce n'est pas tout, elle est dotée d'une base nautique, des centres sportifs, des centres d'apprentissage au kayak et au tennis. Tant d'activités sportives et de loisirs qui en font une région à forte attraction touristique.

D'une superficie de 4,1 km², elle ne regroupe que 9800 habitants qui sont à 67 % des locataires. Les logements sont majoritairement des appartements et 16 % sont des logements sociaux. Deux tiers de la population active sont des chefs d'entreprises et des cadres. Le quartier est desservi par une ligne de métro et une ligne de vélo en libre-service.

Plan des 4 seigneurs

Ce quartier de 2,1 km² se voit accueillir l'université de Montpellier, l'IUT, le CIHEAM et l'ENSAM. Il est donc connu pour ses différents établissements d'enseignement supérieur. Le nombre d'habitants qui y réside est légèrement supérieur à 2000 personnes. 39 % des logements sont des maisons et 63 % de la population loue les biens. En vue de la faible densité d'habitation, les commerces y sont plutôt moindres. C'est beaucoup plus un quartier estudiantin à forte circulation qu'un quartier résidentiel.

Malbosc

Malbosc est également un quartier estudiantin. La Business School de Montpellier ainsi que quelques centres de formation et des résidences universitaires y sont implantées. On retrouve néanmoins une zone d'habitation dotée d'un bon nombre de commerces et de prestations intéressantes. Avec un peu plus de 4700 habitants dont la moitié à moins de 30 ans, c'est un quartier jeune et actif desservi par deux lignes de tramway.

Le quartier Port Marianne

En pleine évolution et construction, les projets de ZAC donneront l'opportunité d'acheter ou de louer près de 20000 nouveaux logements dans des immeubles collectifs ou semi-collectifs.

La Pompignane

Petit sous-quartier du sud-est de Montpellier, il fait une superficie de 0,7 km². 73 % des logements sont des appartements dont 32 % sont des HLM et 41 % des habitants sont des propriétaires. Avec un nombre d'habitant dépassant les 3600 personnes, la moyenne d'âge est de 42 ans et plus de la moitié sont de simples salariés ou ouvriers.

Le style ancien des immeubles à toiture rouge donne un certain cachet au quartier. D'un autre côté, la construction des nouvelles ZAC au style moderne et contemporain lui rajoutent en valeur immobilière. Cette ZAC prévoit la vente de 1400 logements en mixité sociale et donc les prix s'accorderont à différentes catégories de budgets.

Millénaire-Grammont

Sur une superficie de 2,7 km², ce quartier a pour c?ur un grand complexe sportif ainsi que plusieurs espaces verts. Un centre équestre et un théâtre proposent leurs services pour passer du bon temps. Un peu plus de 4000 habitants peuplent le quartier et sont à 35 % propriétaires de leurs biens. Les logements sont majoritairement des appartements mais les immeubles ne sont pas très hauts. C'est un quartier où il fait bon vivre et tout est disponible à proximité.

Odysseum

Odysseum est une petite extension de Millénaire-Grammont et comporte quelques logements collectifs ainsi que des établissements administratifs et industriels. Les commerces y sont moindres. Toutefois, elle est encore en cours de développement.

Le quartier Près d'Arènes

Quartier résidentiel prospère et calme, il est bordé de l'autoroute A09 qui permet l'accès à Montpellier par le sud. Les prix de l'immobilier dans ce quartier sont moyens et peuvent convenir à toutes catégories sociales.

Saint-Martin

La densité d'habitation y est de 45 log/ha et le nombre d'habitants dépasse les 6600 personnes. Plus de la moitié sont propriétaires de leurs logements et 23 % de ces derniers sont des maisons individuelles. On y retrouve des écoles, des activités culturelles et sportives, des petits espaces verts publics ainsi que des lieux de cultes.

Aiguerelles

1,6 km² de superficie pour un quartier calme et résidentiel. Le nombre d'habitants dépasse les 7700 personnes dont la moyenne d'âge est de 42 ans. 50 % sont des familles avec enfants et sont propriétaires. 23 % des logements sont des maisons. L'hôtel de v




Comment vendre votre appartement à Montpellier


50 m²70 m²90 m²
Ø prix de l'offre222.036 €282.590 €326.997 €
Ø vente rapide201.851 €254.332 €294.298 €
Ø vente à prix élevé242.221 €310.849 €359.697 €

A Montpellier, des appartements sont proposés à la vente au prix moyen de 3670 euros le mètre carré en 2021. Un appartement de 50 m² au prix de 222.036 € est 23 % plus cher qu'un appartement de 90 m² à 326.997 euros/m². Les prix affichés à Montpellier varient selon les endroits populaires. Pour une vente rapide, un appartement de 70 m² devrait se situer aux alentours de 254.332 euros. Si vous avez plus de temps vous pouvez atteindre un prix de vente élevé de 310.849 euros.
Tous les lieux: A  |  B  |  C  |  D  |  E  |  F  |  G  |  H  |  I  |  J  |  K  |  L  |  M  |  N  |  O  |  P  |  Q  |  R  |  S  |  T  |  U  |  V  |  W  |  X  |  Y  |  Z  | 

Imprimer  Privacy